7 années d’études pour être avocat mais 0 client grâce à internet

Mis en ligne par Chombeau Alexandre, le 1 juin 2017

Le web s’est réellement faufilé dans tous les domaines professionnels. Même ceux dans lesquels on ne l’attendait pas forcément, comme le droit.

Si vous êtes ici, c’est que comme une bonne majorité d’avocats, notamment les plus jeunes, vous rencontrez des difficultés. Parmi les clients de vos confrères, combien ont trouvé leurs coordonnées via un moteur de recherche ?

Il serait intéressant de leur poser la question. Vous seriez très certainement surpris. Car contrairement à l’imaginaire collectif, le bouche à oreille dans le domaine du droit ne fait pas tout, loin de là.

Aujourd’hui, une personne à la recherche d’un avocat fera deux choses : 

  • Demander conseil à son entourage proche
  • Si la demande est infructueuse, réaliser une recherche sur le web

Autant vous dire que si vous ignorez le domaine du web, vous ignorez une bonne partie de votre possible clientèle…

Et face aux difficultés rencontrées par les avocats aujourd’hui, vous ne pouvez définitivement pas vous en passer.

 

1. Avocat, un métier à double tranchant

Elle est loin de la réalité, cette image de l’avocat roulant en Ferrari dans les rues de Paris, sa robe allongée sur la banquette arrière.

Dans la vraie vie si j’ose dire, les chiffres concernant les avocats sont consternants. Ce métier n’est plus une valeur refuge de l’emploi. Si certains secteurs sont relativement épargnés, d’autres comme le droit des affaires et le droit pénal sont sévèrement touchés.

Après avoir prêté serment, de nombreux jeunes avocats ont du déchanter. 

Le principal problème de la profession ? Un nombre en constante évolution. L’observatoire du conseil national des barreaux dénombrait 62000 avocats en 2016, soit une augmentation de 40% en 10 ans.

Selon Christiane Féral-Schul bâtonnier de Paris, quelques 1700 avocats arrivent dans la capitale chaque année. Le barreau de Paris concentre à lui seul 41% de l’effectif total.

Face à cette situation inédite, la concurrence est littéralement exacerbée, les collaborations deviennent difficiles et les honoraires eux, sont tirés vers le bas. 

La balance de la justice

Parlons salaire maintenant. 

Évidemment, des avocats travaillant dans de prestigieux cabinets depuis plusieurs années ont des revenus plus que satisfaisants. Mais à l’entrée dans le monde professionnel, les réalité peut être très décevante.

Logo d'argentsEn moyenne, un avocat touche entre 2500 et 3000€ par mois… Sans enlever les impôts et les charges. On arrive à ce moment là à un montant estimé entre 1500 et 1700€ par mois (source : Le Monde).

Une rémunération faible au regard des 7 longues années d’études effectuées et d’une charge de travail dépassant parfois les 50h/semaine. 

Et ce n’est pas tout. Le délai pour s’installer à son compte est particulièrement long. En cause : un manque de clientèle et de réseaux.

Face à ses difficultés, 20% des hommes et 40% des femmes décident de retirer leur robe d’avocat dans les 10 premières années.

Bon nombre d’entre eux se tournent vers le métier de juriste d’entreprise. Certains changent complètement de branche.

Pourtant, des solutions très concrètes existent. 

 

2. Beaucoup de bonne volonté, autant de raté

Évidemment, vous avez déjà essayé un certain nombre de choses.

 

La publicité 

Premièrement, je pense bien-sûr à la publicité.

Si elle est réglementée en ce qui concerne le métier d’avocat, elle demeure autorisée de manière générale depuis 1971. En 2014, la loi Hamon a autorisé le démarchage et la sollicitation personnalisée.

En 2015, le conseil d’État a annulé l’interdiction de diffuser de la publicité par voie de tracts, affiches, films, radio ou télévision. 

Alors vous vous êtes certainement penché sur cette possibilité, peut-être même l’avez-vous utilisé. Mais on sait bien qu’en France, contrairement aux États-Unis, la publicité pour ce genre de métiers reste très peu utilisée. 

Life is short get a divorce billboard

Et puis, vous le savez, ce type de support coûte cher. Surtout pour une personne qui entre sur le marché du travail.

 

Internet

Évidemment, vous faites partie de la génération internet.

Alors vous avez du lancer votre site internet, une page Facebook. Peut-être même avez-vous essayé Google Adwords et dépensé quelques centaines d’euros.

lawyer website

Malheureusement, on se rend vite compte que si ce n’est pas notre métier, sans accompagnement, on avance littéralement à l’aveugle.

De plus, chercher à référencer son site internet quand on est avocat prend du temps. 

Alors ces essais ont certainement été infructueux… Pas de rentabilité, pas de client… C’est un cercle vicieux duquel il est difficile de sortir.

Alors comme beaucoup d’autres, vous vous en êtes remis au bouche à oreille. Mais le bouche à oreille, si vous n’avez pas un petit carnet de clients, ça ne fonctionne pas vraiment.

Alors vous espérez être appelé en tant que commis d’office pour arrondir vos fins de mois.

Mais vous valez mieux que ça. 

 

4. Avocat, une requête en évolution

Lors de ma petite enquête, j’ai lu qu’au lieu d’abandonner leur métier, certains avocats se tournaient vers internet et vers des sites de référencement d’avocats. Il en existe d’ailleurs plusieurs, dont des annuaires.

Mais le problème, c’est qu’ils s’y inscrivent sans réellement y croire. 

Pourtant, ces sites internet sont loin d’être la solution idéale, même si le métier d’avocat a toute sa place sur le web. Et il faut augmenter le trafic vers les sites web d’avocats.

 

Des recherches en augmentation

Regardons de plus près.

Google Trends m’indique que pour 74 « avocat de divorce » tapés en juin 2012, on est passé à 100 en septembre 2016. 

Recherche du mot-clef avocat selon Google Trends

Sur Google Adwords Planner, on remarque une hausse certaine depuis mai 2013 sur la requête «
avocat divorce ». 

Requête avocat selon Google Adwords Planner

Et c’est encore plus significatif ici, sur le mot-clef générique « avocat ». 

Recherche du mot-clef avocat selon Google Adwords

 

Avec ces 3 graphiques, vous réalisez rapidement que le métier d’avocat doit lui aussi se digitaliser s’il ne veut pas rater le virage que lui offre le numérique. 

Et si la solution a tous vos problèmes était dans votre ordinateur ?

 

5. Le plan d’attaque de CSV

Pour accroitre votre clientèle, il faut vous tourner vers le référencement de votre site web d’avocat mais aussi sur différent outils qui permettront d’augmenter le trafic de votre site internet. 

Quand des internautes recherchent des avocats autour de chez eux, vous devez apparaître sur la première page des résultats donnés par Google.

Mais ce n’est pas tout, il faut aussi créer une stratégie webmarketing autour de votre activité d’avocat. 

Au cours d’une vie, tout le monde a besoin d’un avocat. Vous devez être facilement accessible. Et internet est le meilleur endroit pour faire cela. 

Et à vrai dire, l’agence CSV n’est pas la première à le dire. Le site Village justice, premier site de la communauté des métiers du droit, vous donne le même conseil.

La différence majeure entre ce site et nous, c’est que nous sommes des professionnels du référencement. Et nous allons vous guider, étape par étape.

 

Le référencement naturel pour un avocat 

La base de tout, le socle sur lequel vous devez vous reposer mais aussi le travail le plus long à mettre en place : le référencement naturel et le positionnement sur certains mots-clefs liés à l’activité d’avocat.

Rappel : le référencement naturel consiste à améliorer la classement d’un site internet dans les pages de résultats des moteurs de recherche, notamment Google. Avoir un bon positionnement permet d’augmenter significativement le trafic de votre site internet. Surtout quand on sait que 91% des clics se font en première page…

Pour optimiser votre site internet façon SEO, vous devez vous positionner sur certains mots-clefs.

Mais comment les choisir ?

  • Google Trends : un outil de Google qui permet de connaître la fréquence à laquelle une requête est tapée sur les moteurs de recherche.
  • Answer the public : site internet qui génère des mots-clefs, mais aussi des questions et des requêtes de longue traîne à partir d’un mot.
  • Google Adwords Planner : il permet de faire l’analyse des tendances de recherche

Après avoir choisir ces mots-clefs, le but est d’optimiser le contenu de votre site internet en les insérant dans vos différents textes.

Toutefois attention ! Si vous sur-optimisez votre contenu, Google risque de vous sanctionner. Pour éviter une telle situation, vous devez parfois les remplacer par des synonymes, des variations, du singulier et du pluriel.

Si vous ne travaillez que dans une certaine partie de la France, vous pouvez aussi vous référencer localement, en ajoutant une localité, un code postal ou un numéro de téléphone. Par exemple, « avocat fiscaliste Bordeaux » ou « avocat divorce Caen ».

Ces résultats s’afficheront si les internautes donnent une indication géographique dans leur requête ou en les géolocalisant. 

Quand Google affiche des résultats locaux, il affiche 3 choses :

  • une carte GoogleMaps pour facilement situer les résultats
  • un bloc Google My Business (nous en parlerons plus tard dans cet article)
  • les avis des internautes 

Référencement local pour un avocat

Ces informations sont très importantes car le référencement local est privilégié par Google.

Mais vous pouvez aussi développer un blog sur le domaine du droit, où vous vous positionnerez en tant qu’expert.

C’est l’endroit idéal pour rédiger un contenu de qualité, qui, optimisé, améliorera considérablement votre référencement.

 

Adwords pour la publicité sur Google 

J’en ai parlé un peu plus haut dans cet article, vous l’avez d’ailleurs déjà peut-être utilisé. Toutefois, c’est un outil difficile à manier quand on n’en connait pas les détails.

Adwords est un outil développé par Google. Ça correspond en fait aux annonces publicitaires qui s’affichent en première page de Google, au-dessus des résultats naturels.

Annonce adwords pour les avocats

Cette technique a l’avantage de vous faire apparaître du jour au lendemain en première page de Google mais il faut avoir conscience que dès que vous arrêterez de payer, vous disparaitrez. 

Ça fonctionne par un système d’enchère. Si vous voulez vous référencer sur la requête « avocat fiscaliste Lyon », vous allez indiquer un montant qui correspond au CPC, c’est à dire au coût par clic. C’est en fait le budget que vous dépenserez quand un internaute clique sur votre annonce. 

Évidemment, si vous choisissez un CPC plus bas que celui de vos concurrents, vous ne risquez pas d’apparaître. 

Un gros avantage d’Adwords, c’est la facilité que vous avez à estimer votre ROI, votre retour sur investissement. Il s’agit en fait du bénéfice que vous avez réalisé grâce à vos annonces par rapport au montant dépensé pour ces dernières.

Pour mesurer votre ROI, vous n’avez qu’à effectuer le suivi des conversions : les actions que vos clients effectuent sur votre site après avoir cliqué sur votre annonce.

Vous pouvez facilement comprendre la manière dont vos annonces contribuent à votre réussite. 

 

Facebook pour les avocats spécialisés

FacebookOutre la page Facebook qui est un impératif pour toute activité, ce sont les publicités proposées par le réseau social qui nous intéressent aujourd’hui.

En effet, Facebook permet de réaliser de la publicité qui va ensuite s’afficher à des personnes ciblées.

 

Comment ça marche ?

Avant toute chose, vous devez rédiger une publication, avec une photo et appel à l’action : 

  • appelez moi au XXX
  • URL de votre site
  • Bouton « en savoir plus », « appeler » 

Le but étant à chaque fois, de récolter des numéros de téléphones et des coordonnées pour rentrer en contact avec les personnes.

Après avoir rédigé votre publication, cliquez sur « Booster la publication ».

Vous pourrez choisir la zone géographique sur laquelle vous souhaitez que votre publicité apparaisse, sa durée et son montant (budget dépensé au total).

Mais vous pouvez aussi choisir des informations concernant les personnes à qui s’adresse votre publicité :

  • âge
  • sexe
  • situation familiale
  • revenus 

C’est ici que ça devient intéressant. Si vous êtes un avocat fiscaliste que vous réalisez une publicité « Payez moins d’impôts avec la loi Pinel ! », vous pourrez cibler les revenus de votre cible.

Si vous êtes un avocat de la famille spécialisé dans les divorces, vous pourrez cibler les personnes qui viennent de passer de « marié » à « divorcé ». 

Vous voyez, Facebook offre une multitude de possibilités. 

Publicité Facebook pour un avocat

Publicité Facebook pour un avocat

De plus, grâce au pixel de conversion de Facebook, vous pourrez, comme sur Adwords, voir si l’utilisateur a fait l’action voulue une fois qu’il a cliqué sur la publicité. De cette manière, vous pourrez voir si votre publicité est efficace.

 

Google My Business

J’en parlais un peu plus haut dans cet article.

Google My Business correspond au bloc qui apparait lors de recherches locales.

Google My Business pour référencer un avocat 

Pour s’inscrire, rien de plus simple. Il vous faut juste une adresse mail Google. Vous allez localiser votre entreprise sur GoogleMaps et renseigner différentes informations.

On trouvera notamment :

  • Nom de la société ou du professionnel
  • Catégorie 
  • Adresse
  • Horaires d’ouverture
  • Coordonnées 
  • Photos 
  • Logo 

Sur Google, les avis vous concernant laissé par vos clients vont aussi s’afficher.

Ce bloc est très apprécié des utilisateurs car il apparait comme professionnel, une source fiable. C’est une passage obligatoire pour bien se renseigner en local !

 

Le web, une obligation pour les avocats

Vous l’aurez bien compris, pour surmonter toutes les difficultés que rencontrent votre activité, il faut prendre le virage du numérique le plus vite possible. 

Toutefois, le référencement pour un avocat prend du temps, un temps que vous n’avez peut-être pas. C’est un travail minutieux qui s’effectue sur la durée. 

De plus, s’il est mal fait, sur-optimisé, vous risquez d’être sanctionné et de perdre tout le travail effectué jusqu’alors. Google est d’une rigueur sans équivalent !

C’est pourquoi notre agence spécialisée en référencement naturel est disponible pour répondre à vos questions mais aussi pour vous accompagner dans votre projet. De la création de site, à l’optimisation de contenu en passant par la stratégie marketing digital, vous pouvez faire confiance à une équipe de professionnel pour grossir votre carnet d’adresses.

Car si vous décidez de laisser passer votre tour, vous vous en remettez au bouche à oreille et à une concurrence en pleine effervescence. Ce qui vous mènera forcément vers un taux de conversion très limité.