Référencer son blog - Les 4 piliers du succès

Mis en ligne par Chombeau Alexandre, le 9 juillet 2016

Vous souhaitez référencer votre blog WordPress sur Google (ou sur Yahoo) ? Vous êtes au bon endroit ! Mais nous allons également voir ensemble comment référencer un blog « Blogger« , comment référencer un blog « Tumblr » et comment référencer un blog « OverBlog ».

Ces conseils pour bien référencer un blog sont entièrement gratuit et vous allez pouvoir aussi bien les appliquer à un blog de cuisine, un blog de fille, à un blog beauté, à un blog culinaire ou à tout autre type de blog.

Bien référencer son blog, comment ça marche ?

Que votre blog soit sous WordPress, Blogspot, Overblog ou peu importe, les principes du référencement reste les mêmes. Votre blog doit respecter au maximum les 5 piliers du référencement naturel. Avant de commencer, petit rappel sur le référencement naturel. Le référencement naturel consiste à améliorer votre présence dans les résultats de recherche naturel des moteurs de recherche.

Et quand on parle de moteur de recherche, on parle principalement de Google, avec 92% des parts de marché Francophone, on est bien au dessus de la loi de Pareto. Votre mission, si vous l’acceptez :

1. Votre blog doit être accessible et techniquement irréprochable !

Pour un bon référencement de votre blog, celui-ci doit se rendre accessible par Google. Ne vous permettez pas d’erreur technique ! Si vous avez quelques problèmes ce n’est pas « éliminatoire » mais Google à des millions de pages à afficher et il choisira prioritairement les pages qui fonctionnent ! Logique non ? On en parle dans la suite de l’article

2. Cibler vos contenus et ayez une VRAIE stratégie

Je reçois toutes les semaines des demandes du type « Je ne comprend pas, mon blog à plus de 20 articles mais je n’ai pas de trafic ». Je me rend alors sur le blog en question et à chaque fois c’est le même problème, les articles ne sont absolument pas ciblé. Aucun ne répond à la question

  • « Quel mot-clé est que je cible »
  • « Quel est le champ sémantique de l’article »
  • « Est que les internautes attendent vraiment ce genre d’article »
  • « Est qu’il y à un volume de recherche assez important pour avoir du trafic »

Si vous souhaitez bien référencer votre blog, chaque article se doit d’avoir une réponse à cet question. Par exemple pour l’article que je rédige actuellement, le champ sémantique et les mots ciblés sont :

  • Comment bien référencer un blog sous WordPress ?
  • Bien référencer un blog
  • Le référencement naturel d’un blog
  • etc etc (je ne vous fais pas une liste complète j’en aurai pour quelques heures)

Nous allons voir cela ensemble dans la suite de l’article.

3. Prouvez à Google que vous êtes meilleurs que vos concurrents

Une fois les deux premiers piliers compris et en action, vous n’allez pas forcement déjà faire la différence. Surtout sur des secteurs concurrentielle ou c’est très commun. La ou vous allez pouvoir devoir vous différencier va être au niveau de la popularité de votre blog.

C’est bien gentil mais ça veut dire quoi ? 

Revenons en 1998, Larry Page et Sergei Brin travail sur un projet de classement des sites Internet dont leur moteur à connaissance. Leur critère PRINCIPALE pour déterminer l’importance d’un site est basé sur le nombre de liens entrants. Plus un site reçoit de liens en provenance d’autre site, plus celui-ci est populaire à leurs yeux.

Les choses ont beaucoup évolué aujourd’hui mais les liens entrants restent le coeur de l’algorithme de Google et comme vous l’aurez devinez, la prochaine mission pour bien référencer votre blog va être d’obtenir des liens vers votre blog !

Fini de parler ! On rentre dans le VIF du sujet ! Merde !

pyramide-seo

Pillier N°1 : L’infrastructure

Le référencement de votre blog passe par une infrastructure de qualité, nous allons voir ci-dessous chaque éléments importants pour que votre blog soit bien référencé.

Ergonomie : Un blog bien référencé est un blog sur lequel la navigation sera facile. Aussi bien pour Google que pour les internautes. Veillez donc à avoir une ergonomie irréprochable.

L’ergonomie et le référencement chez nos amis du SEO :

Mini formation vidéo sur l’ergonomie :

Architecture de votre blog  : 

Mieux vaut qu’un long discours, voici une vidéo de 21 minutes sur l’architecture d’un blog et son référencement naturel.

Vous pouvez également consulter l’article : 7 étapes pour réussir l’architecture d’un site Internet

URL Rewriting :

Derrière ce nom plutôt barbare se cache en réalité une petite astuce très simple pour améliorer le référencement de votre blog : avoir de belles URLs.

Il existe plusieurs types d’URL

  • article.php?id=12&rubrique=5
  • /ordinateur/lenovo-17-67.html

Comme vous l’aurez devinez la seconde URL est plus compréhensible. Aussi bien pour les internautes que pour Google. Activer l’URL rewriting sur votre BLOG.

Siloing :

Cela désigne une stratégie de référencement on page qui vise à distinguer sur votre site internet les thématiques similaires à l’aide de liens internes. L’objectif est de montrer à Google que chaque catégorie de votre site internet est distincte les unes des autres avec une importance sémantique.

Par exemple, si vous disposez d’un site internet avec deux catégories différentes, il est indispensable que le maillage interne se fasse entre les mêmes articles d’une catégorie.

Sitemap.xml :

Le sitemap est un fichier représentant les URLs crawlées par les robots de Google. Non seulement, il permet une meilleur indexation de vos contenus sur Google. Pour un site WordPress, vous pouvez générer votre fichier SITEMAP.XML à partir de ce lien ci dessous :

Plan du site :

Le plan du site est une façon très simple d’indiquer aux internautes une présentation de votre site internet. Cela apparaît comme un sommaire pour l’internaute qui pourra donc trouver ce qu’il recherche plus rapidement.

Le plan du site permet aux robots de Google d’indexer facilement les contenus tout comme le sitemap. Un plan du site améliore également le maillage interne global de votre site.

Robots.txt :

Le Robot.txt est un fichier indiquant aux robots de Google ce que vous leur permettez de voir et de ne pas voir sur votre site internet. Il est donc utilisable par vous où votre webmaster afin de cacher certaines parties de votre site web.

Il n’est pas obligatoire d’avoir un robot.txt mais c’est toujours un « + » car il montre que vous prenez bien soin de votre site internet et Google vous valorisera pour cela. Vous pouvez installer facilement le robot.txt via certains plug-in sur WordPress notamment qui implantera dans la racine de votre site ce fichier. Il vous sera également plus facile de le modifier.

Découvrez davantage sur le robot.txt sur l’article suivant :

Maillage interne : 

Le maillage interne est selon nous un des 5 éléments les plus importants dans le référencement naturel d’un blog. Le maillage interne vise a lier chaque page du site internet entre elle dans le but premier de prolonger l’expérience de l’internaute sur votre site internet. En effet, lorsque vous ajoutez quelques liens contextuels dans votre contenu, vous incitez l’internaute à naviguer sur d’autres pages de votre site web.

Le second but du maillage interne est de développer la puissance de votre site web. En effet, chacune de vos pages ont une puissance de base. Lorsque vous faites un lien vers une autre page, vous envoyez de la puissance à celle-ci. Vous l’aurez compris, le but c’est de lier chacune des pages afin que la puissance globale de chacune de vos pages augmentent.

Voici comment bien construire un maillage interne :

Gestion du Linkjuice :

La gestion du linkjuice est liée aux maillage interne. Le linkjuice dit « jus de liens », permet d’équilibrer la puissance de chaque page afin que votre site ne présente pas de différences majeures entre vos pages.

Par exemple, si vous faites 1 lien vers une de vos pages, alors que certaines pages de votre site recoît une dizaine de lien interne, la puissance sera déséquilibré. Un bon linkjuice permet non seulement d’améliorer la puissance globale de votre site mais il montre également à Google un indice de qualité.

Définition de Linkjuice :

Temps de chargement :

Autrefois moins important, le temps de chargement de votre site internet devient incontournable en 2016. Vous le savez certainement, Google pense à l’expérience utilisateur. Mettez-vous à la place d’un internaute, si vous arrivez sur un site qui est long à vous afficher le contenu que vous souhaitez, que feriez-vous ? Vous partirez.

Pour optimiser le temps de chargement, il existe plusieurs plug in tel que :

Gestion du duplicate content :

Vous ne le savez peut-être pas, mais le contenu présent sur votre site internet doit être original et exclusif. Si vous vous contentez de copier du contenu depuis un autre site, vous risquez d’avoir du mal à vous référencer, pire encore, vous serez pénalisé sur Google et placé dans la SANDBOX.

Dans la logique de Google, avoir plusieurs contenus similaires sur plusieurs sites n’a aucun intérêt pour l’internaute, de plus, cela fait perdre du temps à Google de vérifier plusieurs contenus identiques.

Faites bien attention au duplicate content pour obtenir un meilleur référencement pour votre blog.

Nom de domaine : 

Bien choisir votre nom de domaine est important, il constitue à la fois le nom de votre marque que les internautes pourront retenir. Plus précisément, un bon nom de domaine peut permettre de construire votre autorité dans votre secteur d’activité.

Il y a également une question importante sur le nom de domaine au niveau du référencement de votre site internet. En effet, mettre des mots clés dans votre nom de domaine vous permettra d’avoir un positionnement rapide sur les moteurs de recherche.

Pendant longtemps, le nom de domaine permettait de très bien se positionner. Beaucoup ont réservé des « EXACT MATCH DOMAIN » afin de se positionner rapidement sur une requête spécifique. Voici un exemple :

  • Pour se positionner sur « Agence de référencement naturel« , il serait intéressant d’obtenir le nom de domaine suivant : www.agence-de-referencement-naturel.fr.

Cependant, il semblerait que Google souhaite diminuer cette importance. C’est pourquoi je vous conseille, de choisir le nom de votre marque ou encore comme beaucoup : Leur nom et prénom.

En savoir plus sur l’Exact match domain :

Pillier N°2 : Recherche et ciblage des mots clés

Une bonne stratégie de référencement naturel passe obligatoirement par une stratégie de mot clé bien définir afin d’allier trafic et conversion sur votre blog.

Recherche de mots clés : 

Dans un premier temps, il est indispensable d’identifier les requêtes que tapent les internautes sur Google (ou sur Yahoo) afin de trouver vos services. Allez pour cela sur le planificateur de mot clé Google. Obtenez l’ensemble des mots clés que recherche les internautes en effectuant des suggestions. Exportez le tableau du planificateur afin de le garder bien précieusement avec vous.

SI vous voulez vous rendre sur le planificateur de mot clé cliquez ici :

Prenez du temps pour trouver l’ensembles des mots clés accompagné de leur volume de recherche mensuel moyen. Ce travail est le plus important, comme je vous l’ai dit, sans cette recherche, votre stratégie en référencement naturel ne sera pas autant efficace.

Opportunités :

Admettons que vous êtes sur la thématique de la « Musculation », vous avez un blog qui apporte de précieux conseils sur la musculation, vous avez dû repérer des mots clés tels que « Programme de musculation, comment se muscler les biceps ». En effet, ceux sont des mots clés évidents.

Cependant, vous pouvez élargir votre thématique afin de récupérer du trafic sur des personnes qui représentent une opportunité. Les personnes qui recherchent des proteines par exemple, sont une opportunité à travailler dans l’avenir.

Pour résumer, les opportunités sont des thématiques connexes qui visent à développer votre audience.

Réflexion balise / Mot clé :

Pour être bien positionné, il faut réfléchir à l’importance des mots clés dans votre contenu. La réflexion balise mot clé vise à indiquer votre mot clé dans la balise H1, h2,H3… Nous le verrons juste après qu’il est nécessaire d’avoir 1 Mot clé par page. Ici, l’objectif de cette partie est de montrer à Google que votre site est orienté sur les mots clés ciblés.

L’estimation de trafic : 

Il existe une formule afin de calculer le trafic que vous pouvez obtenir en fonction de chaque mot clé. En effet, prenez le volume de recherche du mot clé via le planificateur de mot clé que vous avez utilisé tout à l’heure.

Voici un exemple que vous pouvez appliquer pour chacun de vos mot clé :
Si votre site est 1er sur le mot-clé BLOG qui a un volume de recherche de 5000 en moyenne par mois.
Le taux de clic de la 1er position est de 37%. (Sans Adwords)
Vous pouvez donc en déduire que vous obtiendrez  5000 * 37 / 100 = 1 850 visites par mois.
Nous vous invitions à lire l’article d’idée SEO pour en savoir plus :

1 page = 1 mot clé :

Comme nous le verrons ultérieurement dans le pilier n°3, il faut dédié une page pour un mot clé. Bien sûr, les mots clés très similaires peuvent être associé. Gardez à l’esprit qu’une page devra être optimisé pour un mot clé. Vous ne pouvez pas cibler plusieurs mots clés pour une page pour la simple et bonne raison que cela ne pourra pas être efficace.

Construisez un tableau de bord où vous pouvez mettre en colonne, les mots clés, le volume de recherche et l’URL correspondante à ce mot clé.

Nous reviendrons sur l’optimisation d’une page dans le pillier N°3.

Retour sur investissement par mot clé

Dans le référencement naturel, il existe deux éléments de mesure de votre ROI. Le premier est le taux de conversion. Toute stratégie SEO qu’il se doit a pour but de développer du trafic ciblé. Ainsi le trafic n’est utile qu’à partir du moment où votre site convertit.

Le panier moyen est également un élément de mesure de votre ROI dans la mesure où votre stratégie est bonne, les internautes captés par votre site internet seront de plus en plus intéressés par votre blog.

Découvrez la méthode Wedig pour calculer son ROI :

Prévisions et tendances : 

Il faut le savoir, le référencement naturel, pour qu’il soit efficace nécessite un travail de veille constant. Prévoir les tendances peut vous mettre dans une situation très avantageuse face à vos concurrents. Bien sûr, cela demande du temps mais cela sera très rentable pour vous par la suite.

Par exemple : La musculation est devenu une mode ces derniers temps en France. Au USA, le Crossfit a pris énormément d’ampleur dans la vie des sportifs américains. Quelques mois après, le crossfit a fait surface en France. Si vous aviez anticipé cela, vous aurez pu capter des internautes supplémentaires sur votre site.

Mon conseil serait de regarder le volume de recherche des mots clés afin de voir si cela baisse ou augmente. En effet, les requêtes que les internautes utilisent peuvent varier, changer. Regardez cela avec précision pour ne garder que les mots clés ayant une plus forte opportunité de ROI.

Champ sémantique :

Avoir un champ sémantique idéal pour Google est primordial pour un bon positionnement. Le champ sémantique montre à quel point votre contenu est spécialisé dans un domaine par rapport au mot clé ciblé.

Cela se répercute également à travers le maillage interne que vous effectuez. Liez vos pages similaires afin d’accroître la qualité de votre maillage interne et donc de votre champ sémantique. Il faut que Google pense que vous soyez le meilleur pour répondre aux questions des internautes selon votre thématique.

Définition précise du champ sémantique :

Longue traine :

C’est un sujet dont j’aime parler, tout simplement car cela représente ce que les internautes posent comme question sur Google. Vous avez pu observer les mots clés concernant votre thématique via le planificateur de mot clé Google. Vous penserez bien en me disant que les internautes peuvent taper des requêtes plus longues que ce que vous avez devant vous.

En effet, si vous êtes dans la thématique de la minceur notamment. Vous aurez pu trouver le mot clé : « Comment maigrir ». Cela correspond à une requête court traine. Par contre, vous n’aurez que très peu d’informations sur les sujets longues traines via le planificateur de mot clé Google.

70% des requêtes sur Google sont dit de longue traine selon leadnovation. Voici un exemple de requête longue traine : « Comment maigrir des jambes rapidement ». C’est pour cela que vous avez des centaines spécifiques à lesquels vous devez répondre pour attirer des internautes sur votre blog.

Voici les stats de Leadnovation :

Pillier 3 : Contenu qualitatif et quantitatif

Planning de publication : 

Votre site doit être mis à jour fréquemment grâce à du contenu qualitatif. Pour effectuer une bonne stratégie en SEO, mettez en place votre planning de publication en fonction des sujets que vous avez décidé de rédiger.

Rien ne sert de publier 30 articles le même jour, publiez un article par semaine, cela va montrer à Google que votre site est mis à jour grâce à cet article. Il vaut mieux publier un article de grande qualité par semaine que des articles bas de gamme le même jour.

Les liens profonds : 

Il est important de faire des liens depuis votre nouveau contenu vers des pages anciennes. Les liens profonds permettent de fournir des informations complémentaires à votre nouvel article. Cela permet également de donner de la puissance à des articles plus anciens.

Les liens profonds permettent également de faire visiter votre site internet en détail aux différents internautes qui lisent votre nouvel article. Cela contribue à développer l’expérience utilisateur.

Voici la définition plus détaillée de Olivier Corneloup :

Vocabulaire adapté :

Votre vocabulaire doit être adapté à la demande des internautes. Cependant, il doit être de qualité. Nul ne peut bien se positionner sur Google avec son blog wordpress avec des articles comprenant un vocabulaire inadapté avec des fautes d’orthographes notamment.

Clairement, votre article doit répondre à des critères bien précis visant à la qualité de lecture que souhaite les internautes qui viennent sur votre site internet.

Accessibilité : 

Chaque contenu doit être accessible facilement sur votre site internet. Nous l’avons vu précédemment, que le plan du site est recommandé pour permettre d’indexer chacune des pages de votre site et de favoriser le linkjuice.

En quelque sorte, il est important de bien travailler son maillage interne afin qu’un article puisse être accessible en quelques clics sur votre blog.

Longueur adéquate : 

Le référencement est de plus en plus concurrentiel et le contenu est le critère le plus important à ce stade pour obtenir un bon positionnement sur Google. Nous vous conseillons pour votre blog de créer des contenus de minimum 800 mots.

En effet, beaucoup publie des contenus de 400 mots en moyenne sur leur blog. En publiant un article de 800 mots par rapport à un mot clé, vous développez vos chances d’obtenir un meilleur classement au sein des résultats de Google. De plus, votre contenu sera plus explicite et donc plus intéressant pour les internautes. Le site Squid impact pousse la longueur du contenu encore plus loin et recommande des articles de 1500 à 2000 mots minimums :

Multimédia : 

Par multimédia, nous parlons surtout de vidéos et d’images. Cela contribue à la puissance de votre page. Lorsque vous implantez une image dans un contenu, vous devez impérativement remplir l’attribut ALT.

Nous vous conseillons de mettre votre mot clé dans cette partie, pour la simple et bonne raison que Google le prend en compte pour établir la notoriété de votre page.

Objectif d’écriture /Ecrire pour le web : 

Afin de bien cibler et d’acquérir la clientèle ciblé que vous souhaitez. Votre objectif sera d’adapter votre façon de rédiger pour votre clientèle.

Ecrire pour le web nécessite de respecter les règles. Comme nous l’avons vu, les valises doivent être optimisé pour le SEO. Il s’agit également de mettre en avant vos compétences en rédigeant des articles de qualité.

Balisage sémantique : 

Les balisages tels que les H1, H2 sont des moyens de travailler votre balisage sémantique. Il est indispensable que chacun de vos balises reflètent de la sémantique de votre site internet et de la page que vous créez.

Google accorde beaucoup d’importance au balisage sémantique des blogs et va mettre en avant dans les résultats de recherche les blogs qui sont dit « spécialisés » dans une thématique particulière.

Sachez structurer votre article en fonction de votre sujet. La balise H1 doit correspondre à votre sujet, les balises H2 doivent répondre à la question du H1 tout en restant concentrer sur la thématique.

Pilier N°4 : Popularité et liens externes

Les liens ont toujours été un élément incontournable pour le bon positionnement d’un site internet. Il est très rare de voir un article en première position sans un lien externe. En vue de la concurrence, il est presque impossible de bien se positionner sans liens externes. La popularité d’un site, je dirais, est le plus important.

Mise en place de stratégie de liens :

Une BONNE stratégie de liens est primordiale pour réussir à bien référencer votre site internet. Je vous conseille de vous créer un tableau de bord en indiquant les URL que vous souhaitez travailler. Indiquez les ancres à travailler en faisant bien attention à ce que cela ne soit pas trop optimisé.

Une ancre de lien est le mot ou l’expression qui sera cliquable et qui redirigera vers votre blog. Il ne faut pas que cela soit trop optimisé car vous pourrez être sanctionné par Google.

Découvrez la définition exacte de l’ancre de lien :

Voici un exemple :

Disons que vous avez un blog qui expose des conseils sur les techniques commerciales et qu’un des mots clés à travailler est : « convaincre au téléphone ». Admettons que vous ayez créé une page dont l’URL est : www.exemple.fr/convaincre-au-telephone. Lorsque vous effectuerez votre stratégie de liens, il faudra indiquer des ancres tels que : « Séduire un prospect au téléphone » ; « Lisez nos techniques commerciales »; « Convaincre au téléphone ». Faites bien attention à varier les ancres durant votre stratégie de liens.

Création de liens :

La création de liens se fait avec des sites internet de qualité et de la même thématique (de préférence). Il y a plusieurs solutions pour créer un lien. En effet, votre partenaire peut le mettre dans son footer, sur une page partenaire, mais également dans du contenu.

Nous vous conseillons de créer des liens contextuels uniquement. En effet, cela sera davantage valorisé par Google. Comme je vous l’ai dit, privilégié les liens provenant de sites de la même thématique mais qui est également de qualité.

Voici ce qu’en pense nos amis du SEO :

Linkbaiting : 

Le linkbaiting est une pratique visant à publier du contenu d’une telle qualité afin de récupérer des liens naturels de la part des autres blogs influents de votre thématique.

Le fait de créer du contenu riche et innovant va inciter le lecteur à faire un lien depuis son site vers le vôtre. Assurez une bonne communication sur les réseaux sociaux afin que les acteurs principaux lisent chacun votre contenu sur votre blog.

Nous vous suggérons l’article du journal du net sur le linkbaiting :

Développement de partenariats :

Une stratégie de netlinking doit s’opérer sur le long terme, c’est pourquoi vous allez rencontrer des partenaires qui accepteront de faire des échanges de liens avec vous. Entretenez de bonne relation avec les partenaires pour plusieurs raisons.

En effet, si un partenaire vous apprécie, il vous ouvrira les portes de son réseaux dans un premier temps et dans un seconde temps, vous pourrez réitérer les échanges de liens au fil du temps.

Linkninja : 

Le linkninja est une technique qui selon moi est moins efficace que le linkbaiting mais tout aussi intéressante d’utiliser. En effet, le linkninja vise à poster soi-même des liens vers son site sur des blogs. Trouvez des blogs et postez des commentaires sur les articles avec le lien de votre site internet. Si votre commentaire est pertinent et que le responsable du blog accepte ces pratiques alors vous gagnerez quelques liens.

Pour info, les liens commentaires ont moins de valeurs qu’un liens contextuels sur un article de blog. Vous pouvez également publier votre site internet sur des forums. Les forums sont toujours bien positionné sur Google, cela vous permet de récupérer du trafic assez facilement.

Globalement, plus vous allez communiquer sur votre site, plus votre notoriété va grandir et vous grimperait dans le classement de Google.

Voici les infos complémentaires sur le linkninja :

Pour résumer, vérifiez dans un premier temps que le pilier N°1 est bien respecté sur votre blog afin de passer à la seconde étape qui est la recherche de mots clés. La recherche de mot clé (pilier N°2) est indispensable pour passer à l’étape N°3. Une fois que votre stratégie de contenu est en place, il vient le moment de travailler votre notoriété pour que Google fasse de nouveau le prochain NUMERO 1 dans les résultats de recherche.

Vous souhaitez référencer votre blog mais vous manquez de technique et de savoir, pas de problème, mon équipe se charge de votre projet pour obtenir des résultats dès demain. 03 66 72 14 71.