Calculer le retour sur investissement pour le SEO

Comment estimer son retour sur investissement pour son site internet

Un des plus grands challenges en Référencement est de prouver que cela en vaut la peine. Nous le savons tous que le SEO est efficace mais il est important de transmettre sa valeur en chiffre pour estimer le retour sur investissement. Pour faire cela, j’ai mis en place quelques processus pour calculer un retour sur investissement de mon site internet en fonction des mots clés choisis.

Dans cet article, je vais donc vous montrer comment je procède. N’hésitez pas à faire de même avec vos clients.

Ce dont vous avez besoin

Il faut de nombreuses données pour réussir cette opération. Les données sont la partie la plus importante car elles vont déterminer l’exactitude de votre estimation.

Les données des mots clés :

  • Liste des mots clés
  • Le volume de recherche pour chaque mot clé
  • Les URLs qui apportent le plus de retour sur investissement
  • Le rapport de positionnement

La force de vos URL à fort potentiel :

  • Dupliquez votre liste d’URL à fort potentiel
  • L’autorité de la page pour chaque URL à fort potentiel
  • Les liens internes et externes en bonus.

Listez vos concurrents :

  • Pour chaque mot clé, listez les sites internet qui se positionnent en TOP 10 sur Google.

La force de vos concurrents :

  • Dupliquez la liste des URL concurrentes
  • Indiquez l’autorité de la page et l’autorité de domaine.
  • Bonus : Listez les liens internes et externes de la page.

Comment obtenir ce que vous souhaitez

 

[signinlocker id=12053]Je vous envoie vers cet article pour la recherche de mots clé, je ne m’étalerai pas là-dessus. Incluez donc vos mots clés dans un tableau avec le volume de recherche correspondant. N’oubliez pas de bien sélectionner les URL qui ont un fort potentiel sur le retour sur investissement afin de bien se positionner sur chaque mot clé.

  • Copiez maintenant les données de vos URL préférées dans un nouvel onglet.
  • Utilisez l’outil pour supprimer les doublons (Outils -> Excel) pour éliminer les URL dupliquées.

Exemple Excel

Une fois que vous avez la liste des URLs à travailler, vous aurez besoin d’extraire les données pour cette URL. Utilisez MOZ API avec SEO TOOLS pour y arriver.  Vous pourrez l’installer pour l’utiliser directement sur Excel. Pour ceux qui connaissent quelques difficultés avec excel, utilisez le tableur de Google drive.

Une fois que vous avez le SEO TOOLS, vous pouvez entrer la requête « =MOZ_URLMetrics_toFit([enter your cells]). Cela vous donnera une liste de titres d’URL, les URLs canoniques, les liens internes et externes, ainsi que quelques autres métriques moins importantes.

Pour la liste des sites concurrents, vous devez d’abord effectuer une recherche pour chacun de vos mots clés. Evidemment, vous pouvez le faire manuellement. Sur votre tableau prenez chaque requête une par une et allez chercher l’URL concurrente.

Exporter une liste de concurrent

 

J’ai mis dans ce tableau un échantillon que vous pouvez trouver ici. Quelques mises en garde : Vous devriez être en mesure d’effectuer beaucoup de recherches pour une rangée afin de récupérer le TOP 10 des positions. J’avais plus de 850 données à récupérer. Faites très attention car Google peut bloquer votre adresse IP si vous en effectuez trop.

Je vous conseille de mettre en avant votre URL préférée ainsi que les URLs des concurrents sur un même tableau. Trouvez la force de vos concurrents pour faire la même chose pour vos URL à positionner.

[/signinlocker]

 

Faites que vos données travaillent pour vous !

Une fois que vous avez cette liste, vous pouvez utiliser Vlookup magic pour prendre les informations dont vous avez besoin. Pour avoir une bonne base pour mon travail, j’utilise toujours cet outil en complément.

Depuis cela, je détectais mes pages à fort potentiel avec l’autorité de la page. On peut donc estimer quelles pages il vaut mieux référencer en fonction de la difficulté et du travail à effectuer notamment.

Voilà le moment où cela devient intéressant. vous pouvez préparer votre stratégie en fonction de votre ressenti. Est-ce que votre site se positionnera bien sur telle où telle requête. Cette méthode permet de vous mettre dans la bonne voie, de prendre les décisions rationnelles qui vous rapporteront le plus rapidement du chiffre d’affaires.

Si faire les recommandations en vaut vraiment la peine, alors foncez. En fonction du chiffre d’affaires que vous souhaitez, travaillez les mots clés les plus adaptés pour avoir rapidement du chiffre d’affaires. Faites en sorte d’être rapidement compétitif face à vos concurrents afin de devenir le numéro 1.
Maintenant, vous pouvez aller sur votre Analytics afin de calculer certaines choses :

  • Le taux de conversion
  • La valeur moyenne des commandes
  • Les revenus de l’an passé (Pour la section qui vous intéresse).

Vous pouvez trouver mon tableau de bord qui réfère les données importantes pour chaque caractéristiques.

Tableau de bord des mots clés

Chacune des hypothèses peuvent être ajustées en fonction des données réelles du site en utilisant des estimations. J’utilise beaucoup les estimations du CTR, c’est pour cela que je vous recommande de le faire. Les deux points positifs pour moi sont les deux chiffres qui me permettent de faire de bonnes estimations.

  • L’impact financier annuel
  • L’évolution des revenus par rapport à l’année passée.

En effet, l’argent parle à tout le monde, c’est pourquoi ces analyses sont plus pertinentes avec des valeurs financières. Evidemment ce n’est que des estimations, mais plus cela sera bien fait, mieux l’estimation  sera proche de la réalité. C’est toujours plus facile de convaincre un client avec des chiffres financiers plutôt qu’autre chose.

Il y a de nombreux outils qui permettent de bien estimer une petite poignée de mots clés par exemple, mais pour des grandes bases de données de mots clés, ce processus est optimal.

Source : MOZ