Ne prenez pas votre marque trop au sérieux

Ne prenez pas votre marque trop au sérieux

Tout le monde aime l’humour, ce n’est pas un secret. Mais l’humour peut paraître risqué quand il s’agit de l’image de marque. C’est certain que plus d’une fois une entreprise a pris les choses d’une manière un peu trop éloignée (ou juste qu’elle fut mal comprise par les consommateurs).

D’un autre côté, sur-jouer peut aussi être un moyen de rester dans l’actualité. Tout le monde aime être au milieu de celle-ci. Personne ne perdra de travail dans ce cadre. Les consommateurs vont et viennent de manière régulière dans le milieu, personne ne s’éloigne du ‘’standard’’.

Pour citer le plus grand spectacle de tous les temps, « Il n’y a personne qui n’a rien à dire sur une journée de 40 degrés.

HBO

HBO

Source : HBO

Beaucoup de marques parlent de la volonté de prendre des risques. Ils pourraient même discuter de certaines idées radicales dans la sécurité  et le confort de leurs propres salles de conférence. Mais à chaque fois les idées se concluent sur des affaires ‘’ sûres’’ lorsque le thème des stratégies est abordé.

Est-ce que les sons vous sont familiers?

Tweetons encore plus.

Que diriez-vous de nous faire une infographie hilarante!

Mettons la même chose qu’eux sur notre blog.

Notre concurrent a juste fait cette chose incroyable, nous allons faire exactement la même chose.

Ne faites pas quelque chose! Soyez quelque chose!

Un de mes livres préférés, Hey Whipple, pressez Ceci, explique le thème «être quelque chose» plutôt que de simplement «faire quelque chose».

Quand un client nous dit « Nous voulons sembler cool » la réponse n’est pas une publicité disant nous sommes cool mais plutôt soyez cool.

Il est important de faire plusieurs options lorsque l’on parle stratégie surtout lorsque l’on introduit de l’humour. Un grand effort lorsque vous ne voulez pas faire rire seulement pour l’occasion, vous allez devoir vous battre contre beaucoup plus difficile (mais très utile) afin de  changer la perception globale de votre marque.

J’ai demandé à Joel Klettke, humoriste résident internet et propriétaire de ‘’Business Casual Rédaction’’, pour ses réflexions sur le sujet :

Pensez-vous que chaque marque doit participer à une stratégie comprenant de l’humour?

Je pense que chaque marque est capable, mais  toutes les marques ne devraient pas toutes essayer. Je pense que la chute de l’humour dans la publicité ou en ligne est utile lorsque la marque est en perdu dans dans son positionnement voulu. Un grand nombre de marques se concentre trop sur le rire dans la publicité car faire rire une audience est super mais vous devez toujours garder en tête l’idée de vendre et non de les amuser.

Je pense aussi qu’il y a des produits ou des services où l’humour doit être considéré avec beaucoup d’attention – des choses comme la protection de l’enfant, etc…

Pouvez-vous citer quelques exemples de marques qui ont outrepassé les limites sur l’utilisation de l’humour?

Oui, les publicités de suicide Hyundai fût une publicité terrible. La veille de l’été, il y a eu de nombreuses séries de publicités [NSFW-ish] qui furent des choix terribles.

Quels sont vos marques préférées qui utilisent l’humour comme une stratégie efficace?

  • Les vidéos du PDG de ‘’Bodyform’’ le font bien..
  • Les tweets de la ‘’LA Kings’’, équipe de hockey pendant les séries éliminatoires il y a quelques années.
  • Les Séries courtes de Domtar, qui a fait un excellent travail avec l’humour avec un produit assez boiteux (papier).
  • La page Facebook Skittles réunit beaucoup de fans également.

Certes l’humour renvoie une bonne image de marque, mais où s’arrête l’humour?

Eh bien, c’est une question délicate car la ligne est un peu floue en fonction du grand nombre variable de spectateur. Chaque marque va rechercher une catégorie de personnes très semblable, et vous devez connaître votre clientèle sur le bout des doigts. Ainsi votre ‘’ligne’’ se construit en fonction de l’image de marque que vous donnez. Pour donner un exemple très extrême, je pense que la campagne de KMART ’’ships my pants’’ fait partie des campagnes les plus époustouflantes. C’est une publicité hilarante qui rentre dans l’ordre de l’offensif tout en restant pertinente sur l’image de marque ( livraison gratuite à domicile).

Ils veulent faire accroître leur présence en ligne et générer du trafic supplémentaire sur le net grâce à la campagne  qui a certainement attiré beaucoup de monde. Il a été félicité comme un succès largement, gagnant 19,5 millions de vues sur YouTube mais il s’est vu recevoir un petit boycott de la part des personnes offensées.

Ceci montre une information importante: prenez les risques qu’il faut mais n’offensez pas les gens dans certains domaines, il faut manier l’humour avec prudence. Je ne peux ignorer quelque chose que je trouve un peu ennuyeux assez facilement, mais si elle touche une corde sensible qui offense un de mes principes de bases, c’est à ce moment là que je vais commencer à divaguer sur les réseaux sociaux.

Certaines choses sont des garanties pour offenser le consommateur :

  • racisme.
  • sexisme.
  • stéréotype.
  • religion.
  • politique.
  • évoquer des hypothèses aberrantes.
  • faire son tyran.

Alors, comment-voulez-vous commencer?

-Soyez sur que votre marque révélera un aspect positif pour votre marque.

« Oh, je vois. Tout ce que j’ai à faire est de montrer quelque chose d’intéressant et drôle pour les 25 premières secondes de l’annonce et puis couper le produit? » – Luke Sullivan

Durant une campagne publicitaire, où vous faites des blagues et où vous produisez des vidéos marrantes, cela capte beaucoup d’attention chez le consommateur, mais à la fin de la journée le ‘’truc cool’’ ne répond pas à une stratégie de contenu du produit.

Trouvez la partie ridicule de votre marque et agissez :

Trouvez la partie ridicule de votre marque

Trouvez la partie ridicule de votre marque

source : publicité WV

Vous savez les idées vraiment  bonnes qui vous font rire et dire : ‘’ Ne serait-ce pas superbe de faire ça pour de vrai? C’est souvent vos meilleurs  idées et c’est seulement votre surmoi / parent / client internalisé qui vous dit que vous ne pouvez pas le faire. Vous avez trébuché sur une idée malicieuse. Quelque chose que vous ne devriez pas faire. C’est un bon signe si vous êtes sur le point de faire quelque chose d’important. Refaites le. – Luke Sullivan

Voici quelques-uns de mes plus récents exemples préférés de marques se moquant d’elles-mêmes :

Bigstock photo :

Se moquer de sa marque peut être crucial. Volkswagen a utilisé cette stratégie au cours de ses efforts de publicité au début et il a versé des dividendes énormes. Bigstock a récemment pris la parole et a annoncé qu’il était pleinement embarrassé par le concept  «maladroit» dans leur collection.

Ce n’est pas un secret si je vous dit qu’il y a beaucoup de photos embarrassantes dans la collection. Mais étiez-vous au courant de cette ensemble de photos entièrement disponibles? Elles  peuvent être considérées comme la forme la plus basse de l’humour sur la chaîne alimentaire de la blague, mais soyez honnête : vous les aimez, peu importe comment l’amour linguistique pourrait être.

 Bigstock photo

Bigstock photo

source : google

Air Nouvelle-Zélande :

Prendre les parties ennuyeuses de votre business et tenter de les rendre passionnantes relève d’une grande créativité, mais c’est une perspective puissante. Personne n’a prêté attention à une présentation sur la sécurité du transport aérien depuis 1974.

Air New Zealand vise à changer cela (et même d’apporter beaucoup de reconnaissance de la marque dans le processus) en se moquant des séances d’enseignements abrutissants. Dotées de Bear Grylls, le Seigneur des Anneaux, et les employés nues, les vidéos ont rapidement capté énormément d’attention aux personnes en ligne.

Le Service de police de Seattle :

La justice pénale est rarement volontairement humoristique, cependant le service de police de Seattle a repensé à sa stratégie pour agir sur son image. Le département de police connaissait ces dernières années une mauvaise image de la part des citoyens de sorte que le journaliste Jonah Spangenthal-Lee tentait de redorer l’image de marque.

Parmi les faits émis par le département de police, nous retrouvons la distribution de Doritos aux participants de Hempfest, réalisant également la plus belle publication concernant la légalisation de la marijuana de tous les temps, réalisant également des photos montées de leurs chevaux de patrouille étant passé chez le dentiste et aussi en répondant d’une manière ridicule sur les réseaux sociaux.

Adoptez un ton humoristique

Adoptez un ton humoristique

.

Source : tweeter de la police de Seattle

Quelles conséquences?

  La population de Seattle a commencé à voir de manière plus positive le département de police. Nous avons vu sous nos yeux la personnalité plus réelle de la police. Le risque fût grand car il y avait beaucoup d’hommes qui ont travaillé derrière leurs insignes et qui ont participé à cette stratégie de communication pour améliorer l’image de la police.

Être drôle n’est pas tout : il faut allier l’intelligence à l’humour :

Si vous faites quelque chose de drôle, ne confondez pas une bonne blague pour une bonne idée. Être amusant c’est bien mais ne perdez pas de vue qu’il faut être intéressant en premier lieu. « Vous devez avoir une idée claire et précise de ce que vous souhaitez montrer.’’  Luke Sullivan. Je me répète en affirmant qu’il faut à la fois être drôle mais aussi avoir une stratégie globale et ciblée. Pensez à la logique client pour savoir qui voulez-vous viser et que trouvera-t-il d’amusant?

Pour finir, pensez qu’internet a une courte mémoire :

Je sais que beaucoup de gens s’inquiètent de la prise de risques dans la crainte d’éventuelles représailles. Mais posez-vous la question : Pouvez-vous vraiment nommer plus d’une poignée de marques qui a obtenu un tas de mauvaise presse en 2012 pour une campagne risquée?

Je comprends que cela semble la fin du monde lorsque votre marque est attaquée durant quelques jours par les médias pour avoir pris un risque. Mais sincèrement, durant notre temps actuel, à moins que vous dîtes quelque chose de complètement irrationnel, vous avez le temps de penser à vos prochaines idées étant données le nombre de fluctuations de tout genre sur internet.  Il suffit de présenter des excuses et passer à autre chose. Plus important encore, cessez d’être tellement craintif lorsque vous devez prendre des risques dans votre prochaine stratégie.

Qu’en pensez-vous? Avez-vous des campagnes de marques qui vous ont impressionné? Votre marque est-elle en train de suivre une stratégie similaire? Parlez-nous en.

Source : http://moz.com/blog/dont-take-your-brand-too-seriously .

2 réponses

    Les commentaires sont fermés.